Pommes de terre : ne les faites jamais cuire si elles présentent les signes suivants !

Par Angela

Les pommes de terre font partie de ces aliments qui apportent des nutriments bénéfiques pour la santé. Cependant, il faut être attentif quant à son apparence en portant attention à deux éléments spécifiques.

Pomme de terre : un aliment nutritif et bénéfique

Il est difficile d’imaginer notre cuisine sans les pommes de terre. Cet aliment très appétissant est non seulement nutritif mais il est également plus léger que vous ne le pensez. Les pommes de terre comme le riz appartiennent à cette catégorie d’aliments faciles à cultiver et à cuire.

La plante de pommes de terre s’appelle un solanacée. Ce sont les feuilles de la plante qui produisent de l’amidon. Ce dernier se déplace vers les tiges souterraines et s’entasse pour former des tubercules.

Si on cultive les pommes de terre sur un sol humide et riche en nutriments, une plante peut produire environ 20 pommes de terre, pesant jusqu’à 300 g. Lorsque les feuilles et les tiges se flétrissent, les tubercules se détachent. Chaque tubercule peut par la suite développer deux à dix pousses pour créer de nouvelles plantes.

Quels sont les signes à prendre en compte avant de consommer les pommes de terre ?

Avant de manger les pommes de terre, il faut porter une attention particulière à deux éléments : les zones vertes et les germes. Autrement dit, les pommes de terre ne doivent pas avoir de zones vertes ni de germes avant de les consommer. Quand les pommes de terre présentent ces signes, ce sont la solanine et l’acrylamide qui sont les éléments dangeureux.

D’une manière générale, les pommes de terre commercialisées au marché ont un état impeccable. Mais elles peuvent se dégrader si elles ne sont pas stockées correctement. Les parties vertes qui apparaissent parfois sur les pommes de terre ne sont pas dues au fait qu’elles ne sont pas très mûres. La couleur verte apparaît quand les pommes de terre sont exposées à la lumière causant le développement de la chlorophylle. Toutefois, cette dernière n’est pas le véritable problème. Lors de l’exposition des pommes de terre à la lumière, des toxines naturelles peuvent se former. Il s’agit de la caconine et de la solanine.

Pour remédier à ce problème, il est conseillé de conserver vos pommes de terre dans des endroits sombres. Même si les variétés cultivées aujourd’hui produisent moins de solanine qu’auparavant, il est bon d’enlever cette épaisse couche verte lors de l’épluchage des pommes de terre.

En effet, les pommes de terre renfermant de la solanine peuvent avoir un goût amer. Si vous consommez une assiette de pommes de terre présentant cette caractéristique, cela peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux, de la diarrhée, des douleurs à l’estomac, des vomissements et même de la fièvre.

 

 

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.