A quelle heure faut-il dîner pour éviter le stockage des graisses ?

Par Angela

D’après une étude scientifique, prendre le dîner trop tard le soir peut augmenter le risque d’obésité. Et pour cause, les calories brûlent plus lentement et cela provoque une énorme sensation de faim le lendemain matin.

Selon les dernières statistiques de l’OMS, plus de 650 millions de personnes sont touchées par l’obésité et 1,9 milliards sont en surpoids. Ce qui veut dire que 39% des adultes de plus de 18 ans ne sont pas en bonne santé. D’ailleurs, cette pathologie intensifie les risques de diabète, de cancer, des maladies cardiovasculaires et les autres maladies mortelles.

Chez les personnes adultes, on dit qu’elle est obèse si son IMC est égal ou supérieur à 30. Et selon une recherche publiée dans la revue Cell Metabolism, le risque d’être obèse peut s’accentuer si vous prenez votre dîner à une heure tardive. Voici les explications des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital.

Une étude sur la relation du dîner et l’obésité

Selon cette étude, prendre le dîner trop tard diminue la combustion des calories. Cela élève également la sensation de faim et cause des transformations au niveau des tissus adipeux, donc la prise de poids est inévitable. Manger à une heure tardive le soir peut également avoir un effet sur les hormones régulatrices de l’appétit, la leptine et la ghréline.

Dans cette étude, la Pr Nina Vujovic, auteure principale de l’étude explique : « Nous avons demandé l’heure à laquelle nous mangeons est-elle importante lorsque tout le reste est cohérent ? Et nous avons constaté que manger quatre heures plus tard fait une différence significative pour notre niveau de faim, la façon dont nous brûlons des calories après avoir mangé et la façon dont nous stockons les graisses ».

L’idéal est de prendre le dîner à 18 heures qu’à 22 heures

Les chercheurs ont testé 16 patients obèses ou en surpoids âgés de 20 à 60 ans. Ils les ont divisés en deux : une partie qui prend le dîner tôt avec un horaire strictement programmé aux alentours de 18 heures et une autre qui mange un repas identique vers 22 heures du soir. Et voici le résultat sur les hormones qui réglementent l’appétit (leptine et ghréline).

  • Le taux de l’hormone leptine qui indique la satiété était plus faible dans les 24 heures qui suivent le dîner tardif en comparaison à ceux qui ont mangé tôt. Ce qui signifie que manger tard diminue la satiété.
  • À l’inverse, la ghréline ou l’hormone qui incite l’appétit étaient à un niveau plus élevé le lendemain d’un repas pris à une heure tardive. Ce qui veut dire que manger tard augmente l’appétit au réveil.
  • Les chercheurs ont également remarqué que les personnes qui dînent tard brûlaient pas assez de calories.

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.