Utilisez cette astuce des agriculteurs pour avoir du basilic et du romarin abondants et parfumés ! Elle fera pousser même la menthe et le persil !

Par Angela

Les plantes aromatiques sont très essentielles pour les diverses préparations en cuisine. C’est la touche secrète pour rehausser la saveur des plats et leur apporter de la couleur. Même les cuisiniers en herbe peuvent transformer un plat monotone en une recette savoureuse en y ajoutant quelques feuilles de basilic ou de persil.

Mais les avantages ne restent pas là ! Contrairement à de nombreux autres aliments, les herbes sont disponibles toute l’année. Lorsqu’elles sont cultivées à la maison, ces herbes se conservent facilement à zéro coût. En outre, de nombreuses herbes aromatiques offrent des bienfaits incroyables à l’organisme. Le basilic par exemple possède des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes pour lutter contre de nombreuses maladies.

Pour toutes ces raisons, beaucoup choisissent de planter les herbes aromatiques dans un coin du jardin ou du balcon. Créer un jardin parfumé à la maison est une très bonne idée. Cependant, peu de gens savent que pour avoir du basilic et du romarin frais et luxuriants, il existe une règle que les agriculteurs respectent. Voici quelques astuces qui vous aideront à récolter des herbes aromatiques en abondance sans risquer de les faire sécher ou mourir.

Où planter les herbes aromatiques ?

En plus du sol et de l’exposition au soleil, la proximité avec les autres plantes est importante pour faire pousser les herbes aromatiques. En effet, il existe des plantes à ne jamais cultiver à proximité les unes des autres. Si vous avez ainsi décidé de créer un coin pour herbes aromatiques, il faut choisir les bonnes associations.

A commencer par le romarin qui a des racines produisant des substances capables d’éloigner les insectes et les parasites. Même s’il est donc adapté pour protéger les légumes de leur attaque, le romarin est nocif pour les autres herbes sauf la sauge et la lavande. Ces deux plantes se démarquent par leurs systèmes racinaires très puissants qui peuvent rivaliser avec ceux du romarin.

En ce qui concerne le basilic, cette plante amoureuse du soleil et de l’eau peut se cultiver près du persil tant qu’il reste à une certaine distance. La ciboulette apprécie aussi les sols humides et ensoleillés. Cela éloignera également les chenilles du basilic.

Le thym n’aime pas l’eau donc pas de basilic ni de persil à proximité. Au lieu de cela, préférez le planter à côté de la marjolaine.

Quant à la menthe, c’est la seule plante aromatique solitaire. En effet, sa tendance intrusive risque d’étouffer les racines des autres plantes. Mieux vaut la tailler fréquemment et la conserver dans un pot séparé des autres. De cette manière, vous pouvez aussi profiter de son pouvoir répulsif.

 

 

 

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.