Pourquoi la salive s’écoule de la bouche quand on dort ?

Par Angela

Pendant qu’on dort, il arrive de nombreuses choses dont on ne sait même pas ! Outre le ronflement et les congestions nasales, beaucoup d’entre nous bavent pendant le sommeil. Voir une tache humide sur l’oreiller n’est pas donc un phénomène assez inquiétant. C’est un fait naturel qui indique même que le sommeil est profond et surtout réparateur. Mais pour quelle raison nous bavons pendant la nuit ? Voici quelques réponses très précises !

Laisser la bouche ouverte pendant le sommeil

Pendant le sommeil, tous les muscles se relâchent surtout ceux du visage. La bouche peut donc s’entrouvrir un peu. A côté de cela, toute la fonction d’absorption s’arrête également et la salive s’entasse dans la bouche. De cette manière, la salive s’écoule tout doucement de la bouche pour atterrir sur l’oreiller surtout si vous dormez sur le ventre ou sur la position latérale. Si la bave vous gêne, vous pouvez essayer plutôt de dormir sur le dos.

Avoir une congestion nasale

Le rhume ou certaines formes d’allergies peuvent boucher le nez pendant le sommeil. Cela empêche la respiration ce qui pousse la bouche à ouvrir pour respirer convenablement. Quand la bouche est entrouverte avec une salive qui s’accumule, la bave se forme et peut très vite s’écouler de la bouche arrivant jusqu’à l’oreiller.

Pour déboucher votre nez, la solution qui s’offre à vous est l’inhalation des huiles essentielles comme le thym, la menthe poivrée ou l’eucalyptus. Il est possible également de préparer des infusions de ces plantes dans de l’eau bouillante et d’inhaler la vapeur pour décongestionner les sinus.

Toucher par une hypersalivation

Si baver pendant le sommeil n’est pas un fait alarmant, ce n’est pas le cas de l’hypersalivation. Cette dernière est une forme de bave qui se manifeste pendant la nuit mais qui peut être un symptôme grave. Il s’agit d’une surproduction de la salive dans la bouche. Quand les glandes salivaires produisent trop de salive, cela peut être à cause d’une infection buccale ou dentaire.

Les troubles digestifs, l’anxiété ou la faim peuvent également engendrer cet excès de salive. L’hypersalivation peut également toucher les personnes atteintes d’une sinusite ou d’une infection ORL, de la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques.

L’hypersalivation peut se produire non seulement la nuit mais également en journée. Si certains pensent que c’est un fait bénin, elle peut être un signe d’une maladie plus sérieuse.

 

 

 

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.