Basilic : si vous l’arrosez comme ça, vous le faites pourrir ! Que faire pour le rendre fort et luxuriant ?

Par Angela

Les semis de basilic ont commencé à apparaître sur le rebord des fenêtres de nombreux balcons ! Ils sont tout simplement magnifiques avec leurs belles feuilles vertes.

Pour qu’ils poussent convenablement, il ne s’agit pas seulement de veiller aux soins, à l’attaque des parasites mais surtout de faire un bon arrosage.

Basilic : une plante aromatique très appréciée

Quoi de plus déprimant que de voir un plant de basilic se détériorer sous vos yeux ! Pourtant, vous l’avez acheté en ayant un grand espoir de le cultiver dans les meilleures conditions. Vous avez ainsi abandonné le basilic en emballage plastique et le basilic haché et surgelé au profit de cette délicate plante comestible.

Même s’il existe bon nombre d’herbes aromatiques parfumées, le basilic est l’une des herbes les plus utilisées dans les recettes printanières et estivales. C’est pour cette raison qu’elle n’apparaît dans les supermarchés qu’à cette saison.

Cependant, tout le monde n’est pas un expert en arrosage et en taillage de cette magnifique plante. Avec son parfum enivrant, elle aide également à éloigner les moustiques.

Si vous l’arrosez comme ça, vous faites pourrir votre plante

Comme les plantes succulentes, l’un des problèmes du périssement des plantes de basilic est l’arrosage excessif. Tout se résume à savoir quand les plantes ont besoin d’eau.

Malgré son apparence anodine et sans prétention, le basilic est une plante très exigeante en termes d’irrigation. Pour savoir s’il a besoin d’eau, utilisez vos doigts en vérifiant le niveau d’humidité du sol. S’il est encore mouillé, il est inutile de donner plus d’eau.

L’été est une période critique et la chaleur a tendance à assécher la terre même si le pot est placé à l’ombre. Voilà pourquoi, deux arrosages par jour seront nécessaires.

Pour que votre basilic pousse correctement, il faut installer ce que les experts appellent le paillis. Utile aussi bien au printemps qu’en été, cela consiste à répandre de la paille ou autre autour de la plante pour conserver le bon degré d’humidité du sol.

Si votre plante est dans un pot et a beaucoup d’eau à cause de la pluie par exemple, il est préférable de la déplacer dans un endroit couvert pour lui permettre de récupérer et de ne pas pourrir.

Lorsque les feuilles sont jaunes et tombantes, mieux vaut libérer la plante car elles lui enlèvent de l’énergie. Si vous remarquez qu’elle est en train de mourir, la dernière chose à faire est de la tailler en laissant une partie avec les nœuds. Cela peut lui donner la possibilité de se redresser grâce à la naissance d’autres folioles.

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.