Ce que vous devriez faire pour faire vivre vos orchidées plus longtemps !

Par Angela

Les orchidées sont des plantes très attrayantes tant par leur allure que par leurs belles fleurs. Pourtant, prendre soin de ces plantes n’est pas une tâche aisée. Pour qu’elles restent en bonne santé et qu’elles vivent longtemps, il y a quelques précautions à prendre. L’une de ces astuces est de réaliser des petits trous dans les pots en plastique. Comment faire ces petits trous et quels sont leurs intérêts pour votre plante ?

Orchidée : une plante devenue incontournable

La culture des orchidées n’était pas encore accessible à tous il y a quelques années. Pour les faire pousser, il faut créer un environnement convenable sous serre car ces plantes demandent une certaine température et une humidité constante. Mais de nouvelles variétés d’orchidées originaire des pays plus froids ont fait leur apparition. Elles sont plus adaptées aux conditions climatiques européennes.

Des trous dans les pots pour faire passer l’air

Les orchidées sont devenues aujourd’hui les plantes d’intérieur les plus prisées. Elles décorent aussi bien l’intérieur que les rebords des fenêtres. Pour avoir des plantes en bonne santé tout au long de l’année et pendant longtemps, il est conseillé de percer des trous dans les pots. En effet, ces trous laissent passer l’air afin d’éviter les risques de pourriture de l’orchidée et la formation de moisissures.

Quand l’air circule entre les racines et les trous, la terre dans laquelle l’orchidée est cultivée se dessèche plus rapidement et donc la plante ne risque pas d’être pourrie par l’eau. En effet, les racines pourries apparaissent lorsqu’il y a une stagnation d’eau, mais en réalisant des trous dans les pots, cette stagnation peut être évitée.

Faire des trous pour éviter la stagnation d’eau

Quand les moisissures se forment sur vos plantes, elles commencent sur l’écorce et se propagent vers les racines. A l’origine, ces moisissures viennent des racines pourries à cause de la stagnation d’eau. Mais pour éviter leur formation, la solution est de réaliser des trous d’aération sur les pots. Des trous qui se font d’une manière simple grâce à un petit ciseau pointu ou un tournevis cruciforme.

Si vous utilisez des ciseaux, il suffit de réaliser une petite pression sur les zones du pot où il n’y a pas de racines. C’est un geste particulièrement délicat pour éviter de risquer d’abîmer les racines de la plante. Puis, tournez les ciseaux afin d’obtenir des petits trous. Faites une dizaine de trous sur toute la surface du pot.

Si vous utilisez le tournevis, il faut d’abord commencer par chauffer sa pointe. Puis, il suffit de l’appliquer sur la surface du pot afin d’obtenir des trous parfaits en un rien de temps. Faites attention à ne pas toucher les racines pour éviter d’endommager la plante.

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.