Adieu l’hypercholestérolémie ! Utilisez cet ingrédient en cuisine car personne ne l’a jamais fait !

Par Angela

L’hypercholestérolémie est l’un des principaux problèmes de santé de notre époque. En effet, une grande partie du cholestérol est produite par l’organisme mais le reste provient des aliments qui en contiennent. Pour cela, il faut faire attention à ce que l’on mange notamment la consommation d’acides gras saturés comme le beurre, le fromage, les viandes grasses, les charcuteries même s’il existe d’autres facteurs de risque.

Des anomalies génétiques, des maladies héréditaires, un mode de vie sédentaire, certains problèmes de santé (reins, foie, thyroïde, grossesse) et la prise de certains médicaments (stéroïdes, médicaments contre l’hypertension et épilepsie, hormones, inhibiteurs du système immunitaire, antiviraux) sont des autres causes des taux élevés de LDL ou mauvais cholestérol.

Mais vous pouvez dire adieu à l’hypercholestérolémie en consommant un condiment qui est également idéal pour lutter contre de nombreux maux.

Hypercholestérolémie : il faut la combattre avec l’alimentation

Le câprier est un condiment qui aide à lutter contre le cholestérol LDL. Le Capparis Spinosa est une plante répandue notamment en Italie, dans certains pays méditerranéens et en Asie Mineure. Grâce à leur saveur forte, il peut remplacer le sel de table. Cette plante est une excellente source de bêta- carotène et de certains flavonoïdes comme la quercétine (à action anti-inflammatoire, antibactérienne, analgésique) et la rutine (qui réduit le cholestérol LDL et renforce les cheveux).

Grâce à leurs propriétés nutritionnelles, les câpres présentent les bienfaits suivants :

  • apaisent les douleurs rhumatismales
  • soulagent certains problèmes intestinaux
  • éliminent les flatulences et les maux d’estomac
  • favorisent l’appétit
  • luttent contre les hémorroïdes, les varices, les autres troubles hémorragiques.

Attention, il faut éviter de consommer des câpres si vous prenez des médicaments contre le diabète ou en cas d’intervention chirurgicale.

Câpres : comment les cultiver au jardin et les conserver ?

Beaucoup de gens cultivent des câpres dans leurs jardins. C’est une plante qui préfère les environnements chauds et humides avec des températures dépassant les 30° et une bonne exposition au soleil. Cette plante ne nécessite pas beaucoup d’eau et peut survivre pendant de longues périodes de sécheresse.

Il existe deux manières de conserver les câpres : marinées et salées.

Si vous souhaitez les conserver dans du vinaigre, vous devez d’abord les laver soigneusement et les laisser macérer 3 jours dans un bol additionné de sel. Puis, placez-les dans des bocaux en ajoutant du sel et de l’eau chaude ainsi que du vinaigre de vin blanc.

Pour la conservation au sel, alternez une couche de sel et une couche de câpres dans des bocaux stérilisés en les remplissant à ras bord. Scellez-les hermétiquement et stockez-les pendant 40 jours dans un environnement frais et sombre. Avec cette méthode, les câpres se conservent jusqu’à 2 ans.

 

 

 

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.