Si votre orchidée a des tiges fanées, comment et quand les couper ?

Par Angela

Quand les orchidées ont des tiges flétries, elles ont besoin d’être taillées.

Le moment de la taille de la tige ainsi que la manière de tailler peuvent influencer la floraison ultérieure de votre plante.

Voilà pourquoi, le taillage des tiges fanées demande de l’attention pour ne pas compromettre la qualité de la floraison de votre belle orchidée plus tard.

Voyons ensemble quand et comment couper la tige de votre orchidée pour contribuer à son entretien tout en favorisant sa floraison.

Quand couper la tige ?

Vous pouvez choisir entre deux moments spécifiques pour couper la tige flétrie avec des conséquences différentes.

Le meilleur moment est quand il n’y a plus de fleurs ou de bourgeons en place sur la tige qui peuvent se transformer en fleurs.

Suivez ce que la plante vous dit

Il est possible de laisser la plante décider du moment propice pour la couper. L’orchidée pourra communiquer cela quand elle commence à jaunir. Le jaunissement s’arrête à un moment donné sans continuer vers le collet de l’orchidée et donc c’est le point exact et le bon moment pour la coupe.

Pour ce faire, il ne faut pas tailler la partie vivante de la plante pour ne pas causer aucun stress à l’orchidée. Néanmoins, le taillage est une opération qui nécessite la cicatrisation de la plante compte tenu de la plante coupée.

Ce choix de taillage peut occasionner des tiges fleuries abondantes mais celles-ci pourraient être plus petites. La présence d’une floraison abondante sur plusieurs tiges entraîne l’utilisation de beaucoup d’énergie et cela pourrait réduire la taille de la fleur.

Coupez d’une manière artificielle

Le deuxième mode de bouturage peut avoir lieu juste après la période de floraison et de chute des fleurs. Une fois la tige fanée, attendez au moins 20 jours avant de la tailler.

De cette façon, les nouvelles tiges seront raccourcies mais les fleurs sont naturelles et plus grandes. L’orchidée peut ainsi favoriser la naissance de belles grandes fleurs.

De plus, si l’orchidée ne reçoit la lumière que d’un seul côté et donc que la végétation penche vers la lumière, il n’y a aucun risque que la tige se casse.

Vous pourrez orienter et conditionner la croissance de la tige en l’attachant à un petit tuteur fixé dans le pot.

Comment couper ?

Munissez-vous de cisailles bien aiguisées et surtout bien désinfectées. Dans le cas où vous décideriez de ne tailler que la partie jaunie de la tige, il est indispensable de couper là où se termine la partie sèche et où commence la partie vivante.

Si au contraire vous choisissez de couper toute la tige arbitrairement, entraînez-vous à la coupe en comptant au moins deux feuilles. La coupe doit être nette sans effilocher la tige.

Coupez obliquement afin que l’eau puisse s’écouler et ne reste pas sur la coupe. Sinon, cela risque de la faire pourrir et de créer des infections sur toute la plante.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.