Qu’arrive-t-il aux personnes qui mangent des légumes avec une glycémie élevée ? Voici la réponse

Par Angela

Si vous êtes une personne diabétique, la nutrition joue un rôle fondamental pour réguler la glycémie. Elle doit être équilibrée et non excessive. Mais ce qui est très important, c’est qu’il faut surtout tenir compte de l’index glycémique des aliments que vous consommez. Cela vaut pour les légumes, et plus généralement pour les accompagnements, car ils sont différents d’un point de vue nutritionnel.

C’est quoi l’index glycémique d’un aliment ?

L’indice glycémique d’un aliment se définit comme la vitesse avec laquelle le corps assimile les sucres des aliments et les libère dans le sang. Il se classe comme suit : moins de 55 (bas), 56 à 69 (moyen) et 70 et plus (haut). Une valeur élevée indique ainsi une absorption plus rapide, ce qui doit être évité en cas de diabète (les pics doivent essentiellement être évités).

Cependant, utiliser ce seul paramètre pour gérer vous-même votre alimentation quotidienne n’est pas suffisant et s’avère même dangereux. La charge glycémique doit également être prise en compte, c’est-à-dire la quantité du sucre consommée par portion et la demande de tous les nutriments. Autrement dit, si vous pensez que manger exclusivement de légumes à volonté car ils sont peu caloriques avec un IG bas est un bon choix, ce n’est peut-être pas le cas. Voilà pourquoi, il est toujours recommandé de consulter un nutritionniste en cas de diabète ou de pré-diabète.

Les légumes conseillés aux diabétiques

Tous les légumes ne se valent pas d’un point de vue nutritionnel. Ceux qui suivent un régime pour diabétiques devraient opter pour ceux qui possèdent un IG bas. Les voici : les artichauts, le brocoli, le chou-fleur, les asperges, la laitue, les haricots verts, l’aubergine, l’épinard, les poivrons et le céleri.

Dans certains cas, il faut faire attention à la préparation des repas. Par exemple, l’IG des carottes crues est de 16 et l’IG des carottes cuites est de 41. C’est une valeur faible certes, mais elle doit toujours être calculée en fonction des autres aliments du repas. Pour cela, en plus des sucres (glucides), d’autres nutriments tels que les protéines, les vitamines, les minéraux et les graisses doivent également être pris en compte.

Il faut mentionner particulièrement la teneur en fibres et en nitrates des légumes. Les fibres aident à réduire la constipation, diminuent le « mauvais » cholestérol et aident à maintenir le poids. Certains légumes renferment également le nitrate, une substance naturelle capable d’abaisser la tension artérielle et d’améliorer la circulation sanguine.

Quels sont les légumes à éviter en cas de diabète ?

Si vous êtes diabétique, éviter de manger des pommes de terre et autres tubercules (comme le manioc et les betteraves). Les féculents, notamment les légumineuses fraîches comme les pois ou les haricots ont également une charge glycémique élevée par portion.

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.