Planter des tomates en pot : quelles sont les étapes à privilégier ?

Par Angela

La tomate fait partie de l’un des fruits les plus consommés dans le monde. Elle se mange aussi bien crue que cuite pour apporter du goût et de la saveur à nos différentes préparations culinaires. Mais à une certaine période de l’année, ce produit affiche un coût élevé sur le marché. Alors pourquoi ne pas tenter de planter des tomates en pot ? Ce n’est pas une tâche compliquée si elle se fait à petite échelle. Pour réussir la culture de vos tomates en pot, il faut bien suivre les étapes du processus à la lettre.

Comment obtenir les graines ?

Au début de la culture, toutes les graines de tomates seront semées dans un même pot. Quand elles deviennent de petites plantes, on va les transplanter dans des pots individuels.

Les graines de tomates peuvent être achetées dans un magasin spécialisé. Toutefois, vous pouvez extraire vous-même les graines des tomates que vous avez à la maison. Pour ce faire, prenez une tomate bien mûre et enlevez les graines. Mettez-les dans une passoire et retirez les résidus en y versant de l’eau. Quand les graines sont bien rincées, installez-les sur du papier absorbant pour enlever l’excès d’eau. Mettez-les dans un endroit exposé à la lumière du soleil pour un séchage rapide.

Comment planter les graines ?

Quand vos graines sont bien sèches, elles sont prêtes à devenir de futures tomates. Vous pouvez maintenant les planter dans un pot qui leur convient. Commencez par remplir le pot avec de la terre que vous pouvez acheter dans les jardineries. Laissez environ 5 cm jusqu’au rebord.

Pressez la terre avec vos mains et dispersez les graines sur la surface de la terre en les espaçant.

Réalisez des pressions sur les graines pour les enfoncer et puis ajoutez 5 cm de terre en plus. Aplatissez la terre pour qu’elle devienne compacte.

Arrosez les graines généreusement et couvrez le pot avec un film transparent pour conserver l’humidité. Installez le pot dans un endroit chaud où il pourra obtenir la lumière du soleil.

Maintenant, il faut juste attendre quelques jours pour que les premières pousses apparaissent. Pendant ce temps, il faut veiller à ce que la plante ait toujours l’humidité convenable. Autrement dit, la terre doit toujours être humide sans tomber dans l’excès.

Comment faire la transplantation ?

Lorsque les pousses atteignent les 6 à 8 cm, il est temps de faire une transplantation. Cela veut dire qu’il faut cultiver chaque pousse dans un pot individuel pour qu’elle pousse convenablement et fournisse des tomates rapidement.

Assurez-vous d’avoir une terre humide pour extraire plus facilement les petites pousses de tomates.

Préparez les pots individuels à les mettre en les remplissant d’une bonne terre.

Retirez chaque plante avec une petite pelle en tenant la tige avec une main et en faisant presser légèrement vers le haut.

Plantez-la dans son nouveau pot en laissant la racine bien enterrée. Recouvrez bien la racine avec de la terre.

Arrosez bien les petits pots.

Après quelques semaines, vos plantes donneront de belles tomates !

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.