Mettez une châtaigne dans votre poche : l’ancien remède naturel qui ne déçoit jamais !

Par Angela

Ce vieux remède qui s’est transmis depuis plusieurs générations permet d’éloigner les rhumes. Mais est-ce que c’est vraiment efficace ?

L’automne est synonyme de la saison des châtaignes. Pendant cette période, ces délicieux fruits parfument les rues. Du coup, beaucoup achètent des châtaignes grillées pendant la promenade. Il est possible également des les consommer confortablement sur le canapé à la maison avec la cheminée allumée.

Avec le changement de la saison et l’arrivée du froid, une tradition culturelle très ancienne qui vient tout droit des ancêtres s’est révélée.

En effet, quand la science n’était encore qu’une singularité, les paysans, bûcherons, éleveurs et chasseurs mettaient une châtaigne dans la poche de leur pantalon ou manteau pour écarter le froid.

Mythe ou réalité ? Après des décennies, cette coutume a toujours la côte dans la culture paysanne qui survit malgré l’évolution de la technologie.

On va essayer de clarifier et de comprendre sur quoi repose cette ancienne croyance populaire et si par hasard il existe une preuve  scientifique qui justifie son utilisation.

Châtaigne contre le rhume : vérité ou légende ?

On va commencer par quelques éclaircissements. Ici châtaigne ne signifie pas la châtaigne comestible et grillée que vous mangez à l’automne. On parle de la châtaigne indienne ou marron d’Inde qui est connue sous le nom de châtaigne folle dans les dialectes locaux. Elle a une forme arrondie et super lisse.

Pour mieux comprendre, c’est le fruit non comestible du marronnier commun. Si vous le consommez, il est dangereux et entraîne des intoxications très graves pour l’être humain.

En effet, ces châtaignes renferment de l’escine et des saponines qui sont des substances à action anti-inflammatoire et vasoprotectrice excellentes pour le drainage lymphatique et la lutte contre le rhume.

Cependant, les marrons d’Inde ont toujours été donnés à des chevaux refroidis capables d’absorber la toxicité du fruit sans provoquer des dommages à leur organisme.

Du coup, la coutume populaire a cru qu’il est bon de mettre une châtaigne indienne dans la poche. En effet, elle pourrait écarter les maux saisonniers dont le rhume et l’asthme.

Même si la science s’écarte de cette pratique, cette coutume ancienne continue à perpétuer pour respecter la tradition des ancêtres.

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.