3 façons de protéger l’orchidée des maladies et des insectes ravageurs

Par Angela

Les maladies et les insectes ravageurs ne sont pas loin si vous avez de l’orchidée phalaenopsis chez vous.

Les trois problèmes les plus fréquents sont : l’apparition des parasites sur les feuilles, la pourriture des racines et la pourriture du collet.

Comment prévenir ces problèmes et protéger l’orchidée de ces 3 désagréments les plus courants ?

Protéger l’orchidée des parasites

L’orchidée n’est pas toujours une cible de parasites mais il faut savoir quoi faire au cas où vous constateriez une anomalie.

Si vous vous retrouvez face à des parasites, vous pouvez adopter l’une de ces solutions.

Alcool : mélangez une solution 50/50 d’eau et d’alcool . Vous pouvez l’appliquer avec une boule de coton ou un spray pour vous débarrasser des infestations et vous devrez renouveler le processus toutes les 1 à 2 semaines. La clé du contrôle est la persévérance.

Savon : c’est une alternative sûre et efficace aux insecticides conventionnels. Vous pouvez utiliser du liquide vaisselle ou du savon doux. Il suffit de mélanger 1 cuillère à café et demie de savon avec 1 litre d’eau.

Mélange d’huile de neem : mélangez 2 cuillères à café d’huile de neem avec 1 litre d’eau. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’alcool. Agitez bien avant et pendant l’application. Pulvérisez cette solution tous les cinq à sept jours en couvrant les deux côtés du feuillage. Lavez les feuilles individuellement avec le mélange d’huile et de savon et rincez bien.

Protéger l’orchidée de la pourriture des racines

L’une des maladies les plus courantes de l’orchidée est la pourriture des racines.

Comme les racines sont grandes et charnues, elles peuvent absorber beaucoup d’eau et donc pourrir plus rapidement que les autres plantes.

Pour protéger l’orchidée de la pourriture des racines, il ne faut l’arroser que lorsque les racines deviennent grisâtres.

Si les racines sont encore vertes, ce n’est pas encore le moment d’arroser. L’utilisation du bon substrat comme l’écorce peut également aider à éviter les maladies fongiques.

Protéger l’orchidée de la pourriture du collet

La pourriture du col vient juste après la pourriture des racines si l’on évoque les maladies de l’orchidée phalaenopsis.

Lorsque cela se produit, les feuilles tombent soudainement et le collet de l’orchidée prend une couleur jaunâtre.

Pour la protéger de ce problème et le prévenir efficacement, il faut toujours arroser votre orchidée en dessous et par trempage.

Préparez une bassine avec une quantité d’eau et plongez à moitié le vase d’orchidée percé.

Faites tremper jusqu’à ce que les racines reprennent leur couleur vert vif. De cette façon, vous ne risquerez pas d’accumuler de l’eau à la base des feuilles et dans le collet en arrosant par le haut.

 

Partager cet article
Par Angela
La cuisine est pour moi une passion qui m'a amusé depuis mon enfance. J'ai toujours eu cette petite folie en concoctant des plats qui ont émerveillés ma famille, mes amis et mes convives. J'éspère que toutes mes idées de recettes sur ce blog seront des sources d'inspiration pour vos repas de famille et vos repas de fêtes.